Un mini implant contre la presbytie au lieu des lunettes

RaindropDes chercheurs sont parvenus à mettre au point de minuscules implants capables de restaurer la vision chez des personnes atteintes de presbytie.
La presbytie est un trouble de la vision qui rend difficile la focalisation de la vision pour lire ou effectuer un travail de près. Ce n’est pas une maladie mais un processus de vieillissement de l’œil et qui commence dès la naissance, mais dont son effet apparaît habituellement vers 40-45 ans.

Elle affecte plus de 25 millions de personnes en France, avec quelque 700.000 nouveaux cas détectés chaque année. C’est l’un des défauts visuels les plus fréquent. Baptisé Raindrop, cet implant permet de remplacer le port de lunettes.

Le cristallin, la lentille naturelle de l’œil se désagrège avec le temps . Nous avons alors besoin de forcer nos yeux ou de tenir à distance les objets pour pouvoir distinguer les caractères. Aujourd’hui, ce problème visuel se corrige parfaitement bien par le port de lunettes ou lunettes de contact qui permettent de voir à nouveau de près.
Cependant, pour des raisons de commodité et d’esthétique, ces accessoires ne sont pas toujours pratiques au quotidien.

C’est pourquoi les chercheurs tentent de trouver des solutions alternatives et plus adaptées pour venir en aide aux personnes atteintes de ce problème.

Si la chirurgie laser des yeux est actuellement en pleine essor, une société américaine a imaginé ce procédé trés novateur : un petit implant à poser dans l’œil juste en dessous de la cornée. Constitué d’hydrogel, une substance composée à 80% d’eau qu’on retrouve également dans les lentilles. Raindrop permet de rectifier en augmentant la courbure de la cornée. Le procédé a été mis au point par une société californienne, ReVision Optics mais de premières opérations ont récemment eu lieu dans une clinique du Warwickshire au Royaume-Uni. Selon ses concepteurs, l’implant ne nécessiterait une anesthésie locale de 10 minutes et ne couterait pas plus de quelques euros.

La technique présenterait également un avantage par rapport à la chirurgie laser qui elle modifie la forme de la cornée afin de permettre à l’œil de voir à nouveau de près.

Si cet implant, fournirait ainsi une solution efficace pour 10-15 ans, il ne pourrait en revanche pas stopper le vieillissement de l’œil. Son rôle consiste à corriger la détérioration naturelle de la vision causée par le vieillissement.
Pour l’heure, seule une clinique (Space Healthcare au Leamington Spa) est autorisée à pratiquer cette technique. Néanmoins, celle-ci a montré des résultats très prometteurs qui ont attiré des chirurgiens européens. Au vu de son coût, de ses avantages et des premiers résultats obtenus, Raindrop devrait être disponible dans les quatre coins du monde d’ici les dix années à venir .

Laisser un commentaire

Twitter
Facebook
Google+
Google+