La luminothérapie est-elle efficace contre la depression non-saisonniére?

depression-La thérapie de la lumière peut-elle rivaliser avec les antidépresseurs?
Dans tout les cas la lumière du soleil a un effet bénéfique sur le moral. Son manque chez les personnes (saison, temps nuageux, travail de nuit…) peut aller d’une simple déprime à une sévère dépression. Cette dépression-là, qui nécessite en général un traitement d’ordre psychiatrique, peut être déclenchée de manière directe mais aussi indirecte.

En effet, un coup de bleue ne donne pas envie de sortir ou de faire des activités, et dans ces cas-là on a tendance à se laisser aller, c’est à dire dormir, rester passif, manger gras et sucré, s’isoler…L’insuffisance de la lumière peut entrainer la quasi-absence de lumière si on reste calfeutré chez soi.

En outre nous avons un facteur favorisant qui potentiellement peut en créer d’autres (baisse du moral -> inactivité -> fatigue -> santé fragile). Si un coup de déprime se soigne facilement, pour faire face à une réelle dépression c’est plus délicat.

Les spécialistes recommandent de pratiquer la luminothérapie à raison d’une demi-heure par jour à dix milles lux et de préférence le matin. Les premiers jours vous allez ressentir quelques changements, mais ceux-ci viendront simplement par accoues et étant donné que votre corps ne sera pas habitué, vous retomberez par moment dans votre état de tristesse profonde. Pour guérir cela, continuez plusieurs semaines, plusieurs mois, allez jusqu’au bout et si nécessaire, compléter cette thérapie avec d’autres traitements (meilleure alimentation, antidépresseurs, psychothérapie, sport…).

luminotherapie-

La thérapie par la lumière naturelle procure des sensations de bien-être à court terme mais aussi à long terme. Si vous remarquez qu’il n’y a que peu ou pas de résultats satisfaisants au bout d’une semaine ou deux, continuez ! Après un mois ou deux vous pourrez tirez vos conclusions quand à l’efficacité de ce traitement. Cette lumière-là est comme un antidépresseur, il faut un certain temps pour que son efficacité se stabilise.

La luminothérapie sert aussi à prévenir donc n’hésitez pas dés l’automne à pratiquer des bains de lumière.Cela doit désormais faire partie de votre quotidien, surtout durant les périodes peu ensoleillés.

Plusieurs études sur la luminothérapie ont été menées à la fin du vingtième siècle et aucune n’a permit de conclure que c’était le remède miracle contre la dépression. Toutefois c’est un facteur favorisant la guérison. A elle seule, elle ne soigne pas toujours la dépression, mais vient souvent en complément d’autres traitements.

Laisser un commentaire

Twitter
Facebook
Google+
Google+