Connaissez-vous la dépression saisonnière?

Depression-saisonniereCe type de trouble se rapporte à une forme de dépression liée à un manque de luminosité naturelle. Notre organisme est habitué à recevoir un certain quota de lumière. Lorsque le nombre d’heures d’ensoleillement diminue, certaines personnes ressentent des changements d’humeur importants. Bien que les symptômes peuvent être graves, généralement ils disparaissent.

Les troubles de l’humeur peuvent aller d’une simple déprime dans ce que l’on appelle le « blues hivernal » jusqu’à un véritable syndrome dépressif.

Selon des experts un baisse de l’exposition au soleil serait à l’origine de modifications hormonales notamment d’une diminution de la production de sérotonine(substance servant de neurotransmetteur) et d’une augmentation de la production de mélatonine (hormone du sommeil).

Cette période de dépression survient surtout l’hiver et peut se répéter pendant plusieurs années. Le corps « souffre » de ce manque de lumière et pour le combler il existe des cures de luminothérapie(L’exposition de votre corps à la lumière peut vous faire synthétiser des vitamines D).
Il existe également d’autres de traitements pour les troubles affectifs saisonniers(vitamines D, médicaments, administration d’air ionisé, thérapie cognitivo-comportementale….).
Les pays où la durée des jours est en moyenne courte notamment les pays nordiques, souffrent le plus de ce syndrome.
Les symptômes de la dépression saisonnière peuvent se manifester avec une difficulté à se réveiller le matin, des nausées matinales, une tendance à trop dormir ainsi que de trop manger, et surtout une envie de glucides, ce qui conduit à long terme à un gain de poids. D’autres symptômes incluent un manque d’énergie, une difficulté à se concentrer sur l’accomplissement de certaines tâches et une vie moins sociale que d’habitude.

La dépression saisonnière peut conduire à une dépression plus forte et durable.
Les conséquences en sont plus néfastes: insomnie, anxiété, irritabilité, perte d’appétit, perte de poids, isolement, une baisse de libido, sentiments pessimistes, défaitistes, de désespoir, manque de motivation…
(L’image montre une lampe de luminothérapie)

Laisser un commentaire

Twitter
Facebook
Google+
Google+